La taupinière


Obscene fail

L’été à Sherbrooke, c’est plutôt mort. Pour ceux qui ne savent pas, la majorité des jeunes sont étudiants et n’ont pas tous une session d’été (comme moi), ce qui leur permet de retourner dans leur région administrative respective. Tout ça pour dire que je savais qu’Obscene kidz n’arriverait pas à faire salle comble au Téléphone rouge, mais comme dirait ma mère, y’a t’jou’ ben des limites!

oklol

Deux copains descendaient dans le 819, on était vraiment mindés à enflammer le dancefloor, get crunk like no one can sur Chiller dans les clubs (évidemment la seule toune qu’on connaît). On arrive, 23 h. Personne. Personne, sauf notre ami le barman, son employée, nous, et Arvida crew qui rappent assis, seuls devant deux personnes. Sans oublier que les organisateurs de même qu’un troisième band obscure étaient absents. Total de membres du public: 6.  Leur show finit, Obscene kidz embarquent tout de suite, parce que « Sherbrooke c’est de la marde » et « On veut finir ce show-là au plus crisse pour retourner chez nous dans notre belle Longueuil ». T’as pas de public et tu te permets de l’insulter? À vomir. Les gars, qui se prenaient très au sérieux, étaient visiblement offensés de n’attirer personne. Ce que je trouvais plutôt drôle, quoi qu’un peu malaisant.

Mais le clou de la soirée, celui qui vaut le 7 $ d’entrée, fut indéniablement quand un des gars, pensant probablement que j’allais lui flasher mes seins  « Comme Janet Jackson » m’a demandé ce que je voulais entendre (au micro) et que je réclamai Ça sent le XXX ce soir* avec beaucoup d’entrain. Humor compatibility: 0. Regard noir. Regard de tueur. Les Obscene Kidz me méprisent à jamais. Tant pis. Je ne pensais pas retourner chiller dans les clubs avant un sacré bail.

* Chanson d’Omnikrom, groupe de qui Obscene kidz se veut une pâle, que dis-je, une copie délavée, voire javelisée.

Publicités


Les n3rds! (La revanche)
juin 4, 2009, 7:17
Filed under: Musique | Mots-clés: , , , , ,

napo

Je reviens sur l’album d’Omnikrom, parce que j’avais oublié de parler de la pièce Les tronches qui, à mon avis, mérite d’être surlignée avec un highlighter de qualité. Aux synthétiseurs, Le Matos, dont je vous parlais une fois, et que j’ai revu et qui ont fait danser Sherbrooke samedi dernier et que c’était très cool. « Qu’est-ce que c’est, qu’est-ce que c’est les tronches? » « C’est nous! » La toune est un hymne aux nerds. Elle démontre d’une façon particulière combien ils sont loin d’être ridicules, après tout.

Je vous invite à commenter ce billet avec le nom des gens qui écoeuraient les nerds au secondaire. S’ils sont toujours aussi imbus d’eux même, ils se googleront et auront un petit pincement au coeur. Participez! Je vous laisse avec les paroles de cette chanson à la fois hilarante, à la fois puante de vérité.

GABBO

Boom, le millionnaire à sa rencontre d’anciens étudiants
Sébastien-Christophe arrive en hélicoptère
le jock vit chez sa mère, même si yé déjà père
t’es plus au secondaire, c’est pas ton nom qui est écrit dans les airs
ils pourraient tous programmer des millions de robots pour nous tuer
ben non, ils vont pas le faire, ils sont trop chill
à place ils vont programmer des millions de jeux pour nous amuser
têtes qui explosent, sang dans l’écran; c’est ça que j’feel
y’ont inventé les faux seins, sont souvent bons en dessins
c’est qui le cave qui a pitché Melvin dans les produits toxiques?
Tu voulais jouer aux plus fins, une chance que t’es bon avec tes mains
Sont en Lamborghini, t’es encore en Civic

BRIDGE

Les nerds!!!!
Qui c’est tu penses qui a inventé l’internet??
Les nerds!!!!
tu peux laisser tranquille leur marboulette!!!

JEANBART

Tu pensais qu’y’allaient perdre au jeu d’la vie?
Leur lançais des effaces et riais dans leurs faces
Les forçais à faire tes devoirs de chimie
Maintenant qui est-ce qui rit jock? Maintenant c’est eux qui rock!
Tu pensais détruire leur vies à coups de wedgie-wedgie
J’espère que t’as encore ton ballon de foot pi ta raquette
Que tu shines tes trophées pi porte ton varsity jacket
Parce que dans le team des cool sorry, mais c’est plus toi le QB
Les nerds ont tout compris ils ont mis des boutons partout
So, au lieu de faire rire d’eux ils se font payer des prix de fou
Vas-y fait ta Blanche-Neige pendant que les 7 nerds contrôlent tout
Perds pas ton temps à compter on a warpzone au niveau de fou!

BRIDGE X2

Les nerds!!!!
Qui c’est tu penses qui a inventé l’internet??
Les nerds!!!!
tu peux laisser tranquille leur marboulette!!!

[Pris sur http://omnikrom.net]



Tel que vu à la télévision vénéré dans le Voir
mai 28, 2009, 5:30
Filed under: Musique | Mots-clés: , , , , ,

Bon bon bon. Vous la voulez ma critique du nouvel album d’Omnikrom. Non? C’est pas grave, j’aime me convaincre que vous manifestez de l’intérêt pour moi, c’est à ça que ça sert, un blogue.

commePour faire changement, je partais avec une idée négative. Les singles que j’avais entendus (Comme à la télévision, Salir l’écran) ne m’avaient pas charmés. Trop sains, cheesy. Fallait s’y attendre, le dernier album, Trop banane, donnait quand même dans le gentil-gentil, si on compare avec ce qui s’était fait chez Omnikruche avant. Dans les entrevues, les gars parlaient d’un album plus « mature ». Question is: est-ce qu’on veut vraiment un Omnikrom mature? J’ai de vieux albums de Dubmatique si je veux me faire faire la morale, merci.

Mais! J’ai été surprise, agréablement: j’ai bien aimé le produit. Très bon beats, j’ai trouvé que parfois le combo musique/refrain sonnait plus hip hop US qu’avant, mais c’est pas un reproche, c’est cool, et c’est éclectique à la fois. (Tout le monde aime ploguer le mot éclectique). D’ailleurs, par maturité, je crois qu’on a voulu parler de souplesse et de risque a aller vers d’autres styles, vers des trucs un peu plus complexes, mieux pensés. Y a des collaborations avec Hugo Mudie (aka le gars des Sainte-Catherines dont j’sais pas prononcer le nom) et nul autre que la plantureuse Coeur de poussin. Deux pièces qui bottent des têtes, à mon humble avis. Mes préférées. En osant comme ça, fallait s’attendre à manquer une marche. La chanson Feel Collins est cette marche: un espèce de remake de In the air tonight (blasphème!) avec des voix de tuyaux, mi-chantées, mi-rappées, tout le long, ouf. Une traduction mot pour mot du vrai refrain de Phil, ouf. « Oh Seigneur! » Mais bon, un désastre sur treize tracks, c’est quand même pas mal. Ils pouvaient se le permettre, sachant très bien que leurs fans de 14 ans les suivraient même s’ils avaient sortis un album de covers de la compagnie créole. Et moi aussi, j’ai suivi.

À quand le passage à Sherbrooke? J’avais beaucoup aimé la dernière tournée. Hâte de voir ce qu’ils nous auront construits pour la prochaine, et j’espère quand même avoir droit à Ça sent le xxx ce soir et autres vieux chef d’oeuvres lyriques.

TOP 5 DES RHYMES QU’OMNIKROM N’ENDISQUERONT PLUS
5 « Oups, j’ai taché tes draps, je m’excuse, je visais ton visage »
4 « Tu me passionnes en tout cas, j’peux te lécher tes deux trous, t’es sale, j’men fou, j’te nettoie »
3 « C’pas parce que tu portes des ovules que tu mangeras pas d’claques »
2 « Quand je m’amène la plupart des filles deviennent des chiennes, les autres sont pu sûres d’être lesbiennes, elles adorent toutes le goût d’ma crème »
1 « Toutes les filles qui ont eu mon pouce dans l’cul portent un macaron avec ma face dessus »*

* N’a jamais été endisquée



Pause Laval – Le Matos
avril 30, 2009, 8:01
Filed under: Musique, Shows et événements | Mots-clés: , , , ,

 Y a de la broussaille ici! C’est que La taupe se prélassait en bikini, dans la cours arrière de son habitat parental. Vacances post-stage et pré-session universitaire oblige. Et ‘savez pas quoi? Des langues sales prétendent l’avoir aperçu en train de lire… Twilight. En vacances à Laval, qu’est ce qu’on ferait pas! Comme prévu, elle a ajouté un peu de hip à son séjour en allant voir Numéro#.

Je ne m’étendrai pas sur Crube et Rocipon (non?) puisque je l’ai déjà fait, mais je dirai que j’ai été agréablement surprise. Même si y avait pas salle comble (Laval, vous savez…) je crois qu’on a eu droit à un pas pire show. Sans rappel, mais pas pire quand même. Mon petit frère a adoré, il m’a remercié et m’a même dit « je t’aime ». Ouais, un bon show. Parlons plutôt du band de la première partie, que je voyais pianoter  sur ses claviers pour la première fois: Le Matos.

Je sais pas si c’est que je suis trop habituée aux petites salles, mais un show qui commence à 8 h 30, je suis jamais trop dedans en partant. C’est peut-être parce qu’ils avaient oubliés de fermer les stores (Laval, vous savez…) aussi, mais non , je déconne. Tout ça pour dire que j’ai trouvé que les gars faisaient d’excellents beats, vraiment, mais qu’à la longue, à jeun, dans une salle à moitié vide, ça peut devenir long. Je sais pas si les gars le prennent mal, quand ils jouent les beats des autres (remixes d’Omnikrom, Coeur de pirate, Numéro#) et que la foule est en délire alors que c’est triplement moins le cas quand ils jouent leurs propres compos. Perso, j’le prendrais plus comme un message. Ou alors c’est moi qui contredire le headline de ce blogue en étant trop mainstream. Soit. Faut laisser une chance. Les hochements de tête démesurés des Matous m’ont convaincus que c’était quand-même-bon! Je vais retourner les voir au Téléphone rouge à Sherby le 30 mai, le show devrait commencer un peu plus tard. On s’y voit?

matos4

http://www.myspace.com/lematos
(Regardez le matériel dont ils disposent et comprenez pourquoi Le Matos. Eh.)



Trop banane? Get over it…
novembre 25, 2008, 8:58
Filed under: Musique | Mots-clés: , ,

omnikromFirst of all, j’aimerais que tous ceux qui ont un ami qui connaît Figure8 lève la main ou commente ce billet. Tout le monde connaît un pote de Figure8. Étrangement, il est assez low profile avec Omnikrom. La vie est drôlement faite.

Plus sérieusement, le groupe fétiche des hipsters underage nous prépare un nouvel album. Même si j’ai définitivement plus de 18 ans, je dois avouer avoir terriblement hâte. Je suis pas une pute à show, mais j’en ai vu plus d’un (!) et je peux vous garantir qu’Omni sur scène, c’est de la bombe. Je sais pas pour vous, mais « prends une photo avec moi », p’u capable. Sans parler de mes idées noires provoquées par la vision d’un boutonneux qui porte un chandail rose fluo « Danse la poutine ». En attendant le printemps 2009, suivez les aventures des gars sur leur blogue. Hip!

Et ‘savez quoi? Le concert de lancement du premier single intitulé « Comme à la télévision » aura lieu à Québec, juste au moment ou j’y serai aussi. La vie est bien faite.