La taupinière


Scandale en bikini

Entre la radio, les devoirs, le bol de pop corn, le stage non-rémunéré et le sex tape de Rémi-Pierre Paquin, je prends une minute pour vous dire que « lol, ça chiale finalement sur le cover du Biscuit chinois sorti en mai dernier. » Parce que, tsé, la fille a un bikini de viande, mais il est pas super évident non plus alors on peut aussi interpreter ça comme quoi c’est LA FILLE, la pièce de viande! (…)

Ça va de soi:  de la viande « gaspillée » et une fille peu vêtue, le chatouille-hippie par excellence. Je pense quand même pas que c’était le but de l’éditeur en développant cette idée-là. Connaissant Biscuit, je crois que c’est plutôt pour montrer qu’ils sont pas stuck up (contrairement à bien des revues, on se cachera rien) et c’est bien réussi. Ça surprend, ça fait « ouache », ça intrigue. Les anciens numéros avaient tous un petit quelque chose d’original, mais j’avouerai que celui-là, c’est le plus audacieux.

Je trouve ça beau, sympa, efficace. Vous?

biscuit chinois

Publicités


Coussin d’amour
juin 5, 2009, 8:19
Filed under: Créations | Mots-clés: , , ,

Mon ami Le Chic a posté ça sur Twitter récemment: un coussin géant en forme de capote, fait à la main par une artiste américaine. Enfin, en forme d’enveloppe me direz-vous, mais sachez qu’il s’y cache un gros drap d’une forme cylindrique qu’on reconnaît bien (du moins je l’espère) et même une pochette sécuritaire (et facilement accessible) où ranger ses vrais condoms. Fini les excuses gnagnagna. Les coloris de vont pas vraiment avec ma chambre, mais je trouve la chose plutôt belle. Pour mon salon, peut-être…

condom

Convaincant? C’est 80 $, ici.



Fais-moi la culture @ CFAK
mai 14, 2009, 3:48
Filed under: Créations | Mots-clés: , , , ,

faismoilaculture_finalInfographie: S. Stallone
Les auditeurs de l’extérieur de Sherbrooke peuvent écouter FMLC via le www.cfak.qc.ca



Vestiges de l’OFFiciel

2009_04200006-012312009_042000071

Encore une fois, merci pour le dessin et toutes mes félicitations à Luc Bossé pour le guts, pour le talent. Parce qu’en tant que wannabe littéraire/étudiante en comm, publier indépendemment son oeuvre, aujourd’hui, c’est quelque chose que je respecte et qui m’impressionne beaucoup. Pouces en l’air, cuL!



Si c’est légendaire La taupe achète
mars 30, 2009, 2:14
Filed under: Créations, Littérature | Mots-clés: , , ,
Je n’avais jamais encore succombé, mais voilà que j’ai acheté mes deux premiers Moleskine, ces carnets que tout artiste du crayon se plaît à ploguer sachant très bien que le Moldu moyen (voir billet précédent) n’a pas la moindre idée de ce que c’est. (Comme dans Attends, je vais noter cette image savoureuse dans mon cahier mon Mo-les-kine.) Pas The classique, noir avec l’élastique (j’en possède déjà un bâtard du même genre) mais bien deux calepins de poche verts, un fluo et un olive, pour écrire selon mes humeurs, tsé… C’est n’importe quoi. L’écrivain de fond de sous-sol pense-t-il vraiment qu’il aura la plume plus volubile que dans un cahier Canada acheté en pack de 12 chez Zellers? « Ben là, c’est tout de même le legendary notebook of Hemingway, Picasso and Chatwin. » Écrire dans un Moleskine c’est comme le plaisir de boire du jus de raisin dans une coupe. C’est pour faire comme les grands.
 writing1